Médecine, Maïeutique, Odontologie, Pharmacie, Kinésithérapie : ces filières sont réunies en un sigle, les études MMOPK. À l’Université de Bourgogne, vous pouvez suivre la plupart de ces parcours. Ici, l’organisme de classes préparatoires Supexam vous introduit aux études de sage-femme à Dijon.

Venez participer à notre prochaine Journée Portes Ouvertes en DIRECT LIVE sur internet et en présentiel (uniquement par inscription).
Celle-ci se déroulera le Samedi 29 Mai:

  • Pour les Premières à 9h30 et à 14h00.
  • Pour les Terminales à 11h00 et à 15h30.

Des études de sage-femme à Dijon accessibles via le PASS ou une L.AS

Devenir sage-femme en passant par la PACES, c’est terminé depuis la réforme de 2020. Désormais, deux voies permettent d’accéder à une formation en maïeutique :

  • le PASS: le Parcours d’Accès Spécifique Santé
  • les AS: les Licences avec Accès Santé

 

Seul un faible pourcentage d’élu(e)s à l’issue du PASS et des L.AS

Conséquemment à la suppression de la PACES, son concours a lui aussi disparu. Pour autant, les examens écrits et oraux organisés à la fin du PASS et des L.AS demeurent particulièrement sélectifs. Avec eux, seuls les meilleurs étudiants sont autorisés à intégrer des études pour devenir sage-femme.

 

Pour tout savoir du PASS et des L.AS, cliquez sur les pages dédiées par Supexam Dijon au Parcours Santé Spécifique et aux Licences avec Accès Santé.

 

L’accès aux autres filières MMOPK

À l’Université de Bourgogne (uB), le Parcours Santé Spécifique et les Licences à Accès Santé permettent également aux meilleurs étudiants d’accéder aux autres parcours MMPOK. Cliquez pour en savoir plus :

  • les études de médecine
  • les études d’odontologie
  • les études de pharmacie
  • les études de kinésithérapie

Les 2 cycles d’études pour devenir sage-femme

2 cycles d’études sont nécessaires à l’obtention du diplôme d’État de sage-femme (reconnu au grade Master), condition sine qua non pour exercer le métier sur tout le territoire français. La durée totale des études de maïeutique est de 5 ans.

 

Une formation dispensée dans une école de sages-femmes

À l’Université de Bourgogne, la formation est dispensée au sein du Département pédagogique de Maïeutique de l’UFR des Sciences de Santé de Dijon. Ce département est situé à l’École de sages-femmes de la ville, au 10 boulevard Maréchal de Lattre de Tassigny.

 

L’entrée dans la formation de sage-femme est soumise au classement en rang utile à l’issue des épreuves du PASS et des L.AS. Chaque année, une trentaine d’étudiants seulement sont acceptés au sein de l’École de sages-femmes de Dijon.

 

Des Unités d’Enseignements communes à tous les étudiants et des UE optionnelles

À l’école de sages-femmes, les enseignements comprennent les Unités d’Enseignements (UE) du tronc commun, des UE librement choisies par l’étudiant sur une liste fixée par la structure de formation, ou des UE libres. Les UE du tronc commun représentent entre 80 % et 90 % du total des enseignements. Les UE optionnelles servent à approfondir ses connaissances dans le domaine de la maïeutique, voire dans un domaine particulier autre que la maïeutique, en vue d’une orientation vers la recherche. Tout au long de la formation, l’apport théorique est complété par des activités de raisonnement clinique et d’apprentissage en milieu clinique.

 

Plusieurs stages pour sages-femmes pendant la formation maïeutique

Devenir maïeuticienne ou maïeuticien exige de suivre une formation en alternance avec enseignements théoriques et stages hospitaliers ou extrahospitaliers. Les enseignements théoriques sont dispensés par :

  • des sages-femmes formatrices ou en exercice
  • des enseignants hospitaliers : universitaires, praticiens, maitres de conférences

 

Les stages hospitaliers sont suivis dans des services d’obstétrique, de gynécologie, de pédiatrie, de médecine ou de chirurgie. Les stages extrahospitaliers, eux, peuvent être conduits :

  • en secteur libéral
  • en protection maternelle et infantile
  • dans une maison de naissance

Le diplôme de formation générale en sciences maïeutiques

L’arrêté du 19 juillet 2011 définit le programme du 1er cycle des études de sage-femme. Il est sanctionné par le diplôme de formation générale en sciences maïeutiques ou DFGSMa (correspondant au niveau Licence). Le 1er cycle comprend 6 semestres de formation, validés par l’obtention de 180 crédits européens. Les 2 premiers semestres correspondent à la 1ère année du parcours universitaire, autrement dit celle passée en PASS ou en L.AS.

 

Les évaluations pour sage-femme : contrôle continu ou examen final ?

Les modalités de contrôle des connaissances sont définies par les instances compétentes de chaque structure organisant la formation, y compris l’École de sages-femmes de Dijon. Les aptitudes et l’acquisition des connaissances sont appréciées chaque semestre :

  • soit par un contrôle continu et régulier
  • soit par un examen terminal
  • soit par ces deux modes de contrôle combinés

 

Devenir sage-femme en étudiant à l’étranger : est-ce possible ?

Après accord du ou des responsables pédagogiques, un étudiant peut effectuer une période d’études à l’étranger. La période d’études validée par l’établissement étranger lui permet d’acquérir les crédits européens correspondants.

Le diplôme d’État de sage-femme

L’arrêté du 11 mars 2013 définit le programme du 2ème cycle des études de sage-femme. Ce cycle est sanctionné par le diplôme d’État de sage-femme, qui permet d’exercer la profession. Il comprend 4 semestres de formation validés par 120 crédits européens. Peuvent s’inscrire à ce cycle uniquement les étudiants titulaires du DFGSMa.

 

Les matières étudiées pendant le 2ème cycle des études maïeutiques

L’enseignement comprend d’abord un tronc commun permettant l’acquisition de compétences et de connaissances pour :

  • communiquer
  • dépister et prévenir
  • établir un diagnostic
  • concevoir une proposition thérapeutique
  • réaliser et coordonner les soins adaptés
  • assurer les gestes de première urgence
  • appréhender les objectifs de santé publique
  • appliquer les règles juridiques, déontologiques et les principes éthiques en rapport avec le futur exercice professionnel
  • travailler en équipe autour de la patiente
  • fonder sa pratique professionnelle sur des bases scientifiques

 

L’enseignement inclut également un parcours personnalisé au cours duquel l’étudiant peut choisir :

  • d’approfondir ou de compléter ses connaissances dans un domaine de la maïeutique et de la santé périnatale
  • d’approfondir ou de compléter ses connaissances en vue d’une orientation vers la recherche, dans le cadre d’un parcours recherche

 

La rédaction d’un mémoire pour la sage-femme

En outre, les étudiants rédigent un mémoire dactylographié individuel, sous la responsabilité d’un directeur de mémoire. Le mémoire donne lieu à une soutenance publique devant un jury.

Supexam Dijon : toutes nos autres formules de prépa médecine

L’Université de Bourgogne propose un parcours personnalisé en recherche, complémentaire à la formation pour certains étudiants sélectionnés sur leur objectif professionnel et leur dossier universitaire.

 

Au niveau Master 2 et au-delà

Ce parcours vise à accéder à une formation dans le domaine de la recherche correspondant à une première année de Master en lien avec la discipline maïeutique. À l’issue de sa formation initiale, l’étudiant titulaire du diplôme d’État de sage-femme peut poursuivre un cursus de chercheur au niveau Master 2 et au-delà.

LES INTERNAUTES AYANT CONSULTÉ CET ARTICLE ONT ÉGALEMENT RECHERCHÉ

  • meilleure école de sage-femme en France
  • école privée sage-femme
  • sage-femme université

Contactez-nous